Photo: HB Press
in ,

Nikita MAZEPIN à propos de Mick SCHUMACHER : Au début, il y avait pas mal de friction entre les États-Unis

Le Russe admet à l'équipe Haas qu'il a eu pas mal de problèmes avec son coéquipier Mick Schumacher au début.

Nikita Mazepin in Mick Schumacher l'année dernière, ils sont passés de la Formule 2 à la classe royale du sport automobile et à Haasu remplacé par expérimenté Romain Grosjeana ter Kevin Magnussen. Malgré le fait que les deux véhicules étaient complètement à l'arrière-plan, une féroce bataille pour la suprématie se déroulait entre eux.

C'est l'une des raisons pour lesquelles ils ont été comparés à plusieurs reprises empêtré sur la piste elle-même, qui, bien sûr, a été heureusement saisi par les médias, qui voulaient voir les conflits se dérouler à l'intérieur aussi Garages Haas. Lorsque les collègues de l'édition russe du site Web Motorsport.com demandé à ce sujet Mazépine, il a répondu: "C'est vrai, il y a eu pas mal de frictions, mais c'est vrai qu'on s'est connus à cette époque."

Les deux nouveaux venus ont entretenu bon nombre de contacts étroits l'un avec l'autre cette année. - Photo : Presse HB

"Chaque fois que je vais sur la piste, je veux être le premier. J'ai toujours voulu ça et je n'arrêterai jamais de le vouloir jusqu'à ce que j'arrête le sport automobile et que j'accroche mon casque à un crochet », dit le coureur russe, qui souligne que lui et Schumacher ont maintenant une relation tout à fait normale : "Notre relation est maintenant très constante, sans fluctuations excessives dans l'humeur de l'un ou de l'autre."          

Ajouter une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.

DOMENICALI : Je regrette qu'il n'y ait pas de GP d'ALLEMAGNE au calendrier de la Formule 1

GRATUIT critique à la direction de l'équipe ALPINE: "Sans aucun respect"