in

WILLIAMS : Le développement de la voiture SAISON 2022 se déroule comme prévu

De l'équipe qui a remporté neuf constructeurs et sept titres de champion de course, il en reste très peu ces dernières années.

Développement des voitures de course actuelles a été complètement arrêté dans la plupart des équipes depuis un certain temps maintenant, car tout le monde est conscient des grands changements qu'apporte la saison 2021. foyer de toutes les équipes sur le développement de la voiture de course pour la saison prochaine.

Même à Williams décidé il y a quelque temps d'arrêter le développement de la voiture de cette année et de concentrer tous leurs efforts sur le développement d'une nouvelle voiture qui portera le label FW44, car il est plus ou moins clair qu'ils ne peuvent plus dépasser la huitième place du total des constructeurs cette année, et en même temps ils ne risquent pas de le perdre.

Chez Williams, ils pensent qu'ils seront nettement plus compétitifs la saison prochaine.

C'est vrai que c'est Kimi Raikkonen dans l'équipe russe Alfa Romeo étonnamment marqué quatre nouveaux points, mais la différence est jusqu'à Williams encore un gros 16 points. "Il n'y a plus d'innovations pour la voiture de cette année, pas quelques courses de plus", dit le chef de projet Dave Robson: « Nous sommes pleinement concentrés sur le développement d'une voiture de course FW44 pour la saison prochaine. Pour l'instant, tout se passe comme prévu, nous travaillons conformément au plan établi et nous n'avons aucun problème. »

Williams les nouvelles règles promettent une plus grande compétitivité, mais v Bosquet ils sont conscients qu'un hiver très rigoureux les attend d'ici là, car il y a encore beaucoup à faire, et la saison, qui s'éternisera jusqu'à la mi-décembre, est très longue. « Il va falloir être discipliné au maximum, mais par contre on demande presque à nos salariés de prendre du temps pour eux et leurs proches », conclut Robson.

QUARTARARO ou BAGNAIA ? Qui sera le nouveau CHAMPION MotoGP ?

ALONSO regrette la collision avec SCHUMACHER : « Ma faute »